Entrevue avec Jessika et Guillaume de Saint-Faustin-Lac-Carré

 

De qui est composée votre famille?

Jessika: Guillaume, moi, Luka (8 ans), Félix (3 ans) et Flavie (1 an).

Guillaume: Luka est mon garçon que nous avons en garde partagée.

 

À quel endroit habitez-vous?

Jessika: À Saint-Faustin-Lac-Carré

 

Êtes-vous originaire de la région?

Guillaume: Nous sommes tous les deux de Rivière-Rouge. Nous sommes allés à l’école ensemble. Nous étions de très bons amis au secondaire puis nos chemins se sont séparés pendant plusieurs années. Nous nous sommes retrouvés grâce aux réseaux sociaux.

Jessika: Guillaume à étudié à Laval, moi à St-Jérôme et j’ai voyagé à travers le Québec avant qu’on se rencontre.

 

Avez-vous un réseau pour vous aider avec les enfants?

Guillaume: Ma mère est encore à Rivière-Rouge et elle nous aide beaucoup.

Jessika: Je suis très proche de mon père qui habite à St-Jérôme. J’ai des horaires atypiques, je suis souvent sur appel et je me promène entre Lanaudière et les Laurentides. Quand je travaille à St-Jérôme, je peux laisser les enfants chez mon père. Ça nous donne un coup de main. Il y a ma sœur aussi qui habite l’Estérel. Elle a trois enfants et trouve le temps de me donner un coup de main. Elle est mon modèle de mère idéale!

 

Qu’est-ce qui représente un défi pour votre vie de famille?

Jessika: Quand Guillaume va revenir (il est parti chercher une collation pour Félix), il va te répondre « trouver du temps pour notre couple 😉 ».

Guillaume (qui revient s’asseoir): Trouver du temps pour nous. Nous sommes toujours sollicités, il n’y a pas de temps d’arrêt.

Jessika: Mes horaires de travail sont atypiques, alors ça demande de l’organisation. Parfois je travaille le jour, parfois le soir… Lorsque je ne suis pas là, Guillaume doit aller chercher les 3 enfants et s’occuper de la routine seul.

Par contre, comme je travaille trois jours semaine, je passe beaucoup de temps avec les enfants et je m’investis beaucoup dans mon rôle de mère, que je trouve très gratifiant. J’allaite les deux petits, Flavie boit encore à l’occasion la nuit. Le soir, quand les enfants sont couchés, j’ai juste envie de me coucher moi aussi! C’est plus difficile de se trouver du temps de qualité. Ça doit être planifié et il ne faut pas déroger. C’est facile de s’oublier.

 

Les enfants fréquentent-ils un service de garde?

Guillaume: Luka va à l’école à Mont-Tremblant, où habite sa mère. Félix et Flavie vont au CPE Les Petits Manitous à temps partiel.

Jessika: On a vraiment eu un coup de cœur lorsque nous avons visité le CPE. Les enfants passent beaucoup de temps en plein air et les éducatrices les aident à développer leur autonomie. Karine, la directrice, et Mélanie, la directrice adjointe, sont vraiment à l’écoute de nos besoins et sont très accommodantes.

 

Quelles sont les activités que vous aimez faire avec les enfants?

Guillaume: Aller à la plage à St-Faustin-Lac-Carré, au lac Mercier ou au lac Caché. Nous revenons du Camping de la Diable à Mont-Tremblant.

Jessika: Je me promène beaucoup avec les enfants. Nous allons à la Maison de la Famille du Nord pour le petit déjeuner des enfants ou la marche poussette. Flavie est allée à la halte-garderie pendant que je participais à la cuisine collective. Je vais à l’activité santé plein air de La Colombe avec Isabelle Secours. Nous allons au Village du Père Noël, au Pays-des-Merveilles, au Domaine St-Bernard et nous participons aux activités familiales de St-Faustin-Lac-Carré. J’ai découvert les animations CIRCULITOUT dernièrement, les enfants ont beaucoup aimé. Nous utilisons le Croque-Livres qui est au CPE les Petits Manitous pour échanger des livres. Félix adore ça.

Félix a participé au Sportball à Val-David et les deux enfants font de la natation avec Karen Sampsons à Mont-Tremblant. J’ai commencé la natation avec Félix lorsqu’il avait 3 mois. Maintenant, je ne suis plus dans l’eau avec lui. Il est très attaché à Karen et a développé une belle relation avec elle.

 

Y a-t-il des services que vous avez découverts de façon tardive et que vous auriez aimé connaître plus tôt?

Jessika: J’ai été très proactive dans mes recherches lorsque j’étais enceinte. Nous avons été bien informés par le CLSC lors des cours prénataux.

 

Quels sont les services qui facilitent votre vie familiale?

Jessika: Lors de l’arrivée de Flavie, j’ai eu besoin d’aide pour l’allaitement. Même si je suis marraine d’allaitement Nourri-Source, j’avais besoin de support. Flavie perdait du poids. J’ai eu de l’aide de Natacha, qui est infirmière au CLSC.

Je trouvais ça très important de ne pas m’isoler pendant mes congés de maternité.  La Maison de la Famille du Nord, le Centre La Colombe et les haltes-allaitement m’ont aidé en ce sens.  Je vais à la Samaritaine, pour trouver des trucs ou en donner.

Je lis l’Info-Famille et chaque mois je consulte le calendrier des activités pour connaître les activités familiales à venir. J’ai aussi reçu la visite VIP du Cal en bourg après la naissance de Flavie.

 

Quel conseil donneriez-vous à une famille de la région?

Guillaume: Jessika participe à plein d’activités, moi un peu moins, à cause du travail. Lorsqu’elle me parle des parents qu’elle rencontre, on réalise qu’on n’est pas les seuls à rencontrer des défis dans notre vie de famille. C’est rassurant de voir que d’autres parents vivent les mêmes choses que nous.

Jessika: Les services sont pour tout le monde, peu importe le salaire qu’on fait. Nous ne sommes pas dans une situation précaire et ça ne nous empêche pas d’y retrouver notre compte. Il faut utiliser les services qui sont disponibles.

 

 

Pour en savoir plus:

La force du réseau

Naître et Grandir

 

8 astuces pour maximiser notre temps en famille

Maman pour la vie

 

Nourri-source Laurentides

Facebook Secteur Labelle / Mont-Tremblant

Facebook Secteur Sainte-Agathe / Val-David

Ressources en allaitement

 

 

Crédit photo: Jessika Guénette
De gauche à droite: Félix, Guillaume, Flavie et Jessika. Absent sur la photo: Luka.