Il y a de ces femmes qui savent très tôt dans leur vie qu’elles veulent des enfants. Ne pas trouver chaussure à son pied, voir le temps filer,  subir la pression sociale d’un ancien modèle familial, toutes ces raisons n’ont jamais rabroué ces femmes pour qui la maternité est viscérale. Elles ont dû cheminer à travers tout ce processus, évaluant chacune des options pour fonder leur famille.

 

À ceux qui hausseront les sourcils devant le choix d’une femme seule désirant devenir mère, je pourrai leur dire à quel point cela demande du dévouement. Que tous les questionnements et les étapes font de ces mères un meilleur parent que bien des équipes de deux. La force de caractère, la patience, les ressources que demande ce processus, ainsi que la confiance et la présence de leur entourage sont loin de faire d’elles des mamans seules et dépourvues.

 

Elles ont choisi de réaliser leur rêve ultime, en brisant le moule, en faisant fi des standards. C’est tellement inspirant!

 

Voir sa santé passer au peigne fin en passant par une panoplie de tests médicaux. Devoir expliquer, justifier son choix au corps médical. Se faire analyser, juger, voir ses motivations être décortiquées pour finalement recevoir l’assentiment de la clinique de fertilité. Analyser les donneurs et avoir la lourde tâche de choisir à partir d’un site web, l’homme qui sera génétiquement lié à son enfant. Se demander si on a fait le bon choix. Savoir qu’on devra accompagner notre enfant vers la découverte de ses racines s’il en ressent un jour le besoin. Faire face aux échecs de la science, parce qu’au final c’est le corps qui décide. Se retrousser les manches et recommencer.

 

Témoin privilégiée de ce processus, je sais maintenant tout ça grâce à toi, mon amie.

 

Je crois que c’est ça être une maman: croire, faire de son mieux, se dire que tout sera ok. Par ton geste, tu prouves qu’il suffit parfois d’être convaincue et de se donner les moyens. Par ce parcours atypique pour fonder ta famille, tu inspireras sans aucun doute plusieurs femmes à aller au bout de leur rêve.

 

À toi ma belle amie, je la sens, ta fébrilité. Je la connais. Elle est saine, elle fait de toi un parent concerné, une maman, déjà!

 

Finalement, je me questionne. Y a-t-il vraiment un contexte idéal? À trop attendre le bon moment, finit-on par passer à côté de nos rêves? 

 

Et vous, qu’attendez-vous?

 

 

Nath P., Val-David

Avril 2019


Nath P. est maintenant maman. À travers ses récits lucides, sans filtre, elle nous livre ses histoires de maternité.  Sensible, ouverte, critique, Nath P. doit apprivoiser son nouveau rôle. Le but de ses écrits? Sortir des clichés et présenter une autre réalité, la sienne, afin d’aider les nouvelles mères à ne pas se sentir seules au monde.