Dès septembre 2019, les entreprises québécoises qui adoptent les meilleures pratiques en matière de conciliation famille-travail pourront bénéficier d’un avantage concurrentiel pour attirer et retenir la main-d’œuvre, dans un contexte de pénurie qui compromet de plus en plus leur développement, en obtenant et en affichant un sceau de reconnaissance en conciliation famille-travail.

 

Le programme a été dévoilé à l’occasion du lancement de la Semaine québécoise des familles« Nous savons que les entreprises et les organisations ont de la difficulté à recruter ou à retenir leurs employés dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre. Plusieurs études récentes démontrent que l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est devenu le deuxième critère de choix pour postuler un poste, après la réputation de l’entreprise. Le salaire n’est que le 5e critère », précise Raymond Villeneuve, président du RPQF.

 

C’est cette convergence d’intérêts entre les familles et les entreprises qui a incité le Réseau pour un Québec Famille (RPQF) à concevoir ce programme qui vise directement le changement des pratiques en entreprise pour faire avancer la norme sociale concernant la conciliation famille-travail.

 

 

Un sondage réalisé en janvier dernier indique que plus de 90 % des parents seraient incités à postuler ou à demeurer plus longtemps à l’emploi d’une entreprise détenant un tel sceau de reconnaissance. Pour consulter les détails du programme Reconnaissance conciliation famille-travail : www.cft.quebec.