Parce que plusieurs mythes sont encore tenaces, Famille sans fumée rappelle aux parents l’importance de poser des gestes concrets pour protéger leurs enfants des dangers de la fumée secondaire.

 

Les effets néfastes de la fumée secondaire sont bien documentés et commencent à être largement connus. Ce qui est moins connu et entretient les mythes, c’est l’inefficacité des mesures d’atténuation. Un de ces mythes est particulièrement tenace: selon un sondage Léger (2018), parmi les parents qui fument dans la maison en présence d’enfants, 63% d’entre eux fument encore sous la hotte ou près d’une fenêtre¹. Même si ce geste est souvent rempli de bonnes intentions, il n’existe aucune manière d’éliminer complètement les substances toxiques qui s’échappent de la cigarette et qui se retrouvent dans l’air ambiant. La seule manière de protéger la santé des enfants demeure de fumer à l’extérieur et loin d’eux!

 

Une fumée hautement nuisible

 

Contenant plus de 7 000 substances chimiques, la fumée secondaire est nocive pour la santé des bébés et des enfants. En raison de leur respiration rapide et de leur système immunitaire qui n’est pas entièrement développé, ceux-ci sont plus susceptibles d’être victimes de multiples affections de santé lorsqu’exposés à cette boucane toxique, dont l’asthme, les pneumonies, les rhumes, les otites. Sans compter qu’ils sont plus susceptibles également d’être victimes de la mort subite du nourrisson. Pourtant, dans 80 % des foyers sondés, au moins une personne fume en présence d’enfants, que ce soit dans la maison, dans la voiture ou à l’extérieur¹.

 

Du soutien afin d’écraser

 

Plusieurs parents souhaitent diminuer le nombre de cigarettes grillées et plusieurs autres veulent arrêter complètement, par amour pour leurs proches. C’est pourquoi le site famillesansfumee.ca rappel lors de sa campagne les ressources d’aide à la cessation gratuites et dirige les fumeurs vers la ligne J’ARRÊTE (1 866 527-7383).

 

 


1. Léger Marketing (2018). Notoriété et perception de la campagne publicitaire Famille sans fumée – Rapport d’analyse d’un sondage post-campagne effectué auprès de 300 fumeurs et parents d’au moins un enfant âgé de 12 ans et moins.