Vous, les papas et les mamans qui vivez un feu roulant de responsabilités au quotidien.  Imaginez une semaine sans lavage et ménage. Pas de repas et de lits à faire.  Sept jours où vos enfants et vous pouvez manger quand ça vous tente, en plus de profiter d’une variété d’activités organisées chaque jour pour vous !   « Les voyages tout-inclus sont pour moi, mon conjoint Jimmy et nos quatre enfants, une occasion privilégiée d’abandonner la routine et de déconnecter de la vie normale rapidement », explique Nancy, maman de Jesse (10 ans et demi), Maéva (9 ans), Chad (6 ans et demi) et Raphaëlle (17 mois). 

 

« Sans être du style à passer mes journées sur la plage, j’y vais pour n’avoir rien à faire.  Pour expliquer l’ampleur de la chose, je prends l’exemple de Maéva, qui a les cheveux très longs : je lui fais faire des tresses pour ne pas avoir à m’en occuper, vous comprenez ? », lance-t-elle.

 

Savoir laisser aller

 

Nancy est née à La Conception.  Son conjoint Jimmy, lui, est Agathois. Ils se fréquentent depuis l’âge de 14 ans.  « Après avoir terminé mon Cégep, en mai il y a douze ans, je suis tombée enceinte.  D’un commun accord Jimmy et moi nous sommes mariés et avons bâti notre maison à La Conception », raconte Nancy, qui aime une vie bien planifiée.  C’était en 2008.

 

L’aîné, Jesse, avait 10 mois quand Nancy et Jimmy ont décidé de partir pour un premier voyage, en couple.  Ils ont choisi la Jamaïque, à Montego Bay. « C’était comme notre voyage de noce, puisqu’on s’est marié alors que j’étais enceinte », précise Nancy, qui ajoute qu’elle s’est tellement inquiétée pour son enfant durant ses vacances, qu’elle et Jimmy se sont promis de ne jamais repartir sans la famille.

 

En 2012, après avoir quitté son emploi au CLSC, dans le but d’ouvrir sa propre garderie en milieu familial, Nancy a reçu une compensation de départ.   « C’était une belle surprise pour nous.  On ne s’y attendait pas », explique-t-elle.  À l’époque, Jesse avait soufflé trois chandelles et Maéva était âgée de 18 mois.  Ils sont partis en famille, en République Dominicaine, à Puerto Plata.  Ils ont tellement aimé leur expérience que le but était d’en refaire d’autres ! 

 

« On ne savait juste pas quand serait la prochaine fois, puisque ça coûte quand même cher ce type de voyage », affirme Nancy, pour qui il importe que ses enfants sachent qu’ils sont chanceux et qu’ils apprécient cette chance qu’ils ont de vivre de si belles expériences.

 

Au printemps 2015, le père de Nancy est décédé.  « Ce fut un point tournant de ma vie, qui m’a notamment fait réaliser et comprendre que parfois, on ne peut pas tout contrôler », partage la maman qui gère l’horaire familial de quatre gamins bien occupés, avec doigté.

 

L’automne de cette même année, Nancy et la famille d’envolaient à Walt Disney.  Chad en était à sa première épopée. Mme Labelle et Mme Bernier les ont accompagnés. « C’était magique ! Un voyage de rêve sur le site de Disney ! », s’exclame encore aujourd’hui Nancy, qui affirme que dans leur maisonnée, il ne se passe pas une journée sans qu’une anecdote de ce voyage soit racontée.

 

L’année suivante, pour Noël, grand-maman Labelle a offert à la famille un forfait voyage tout inclus.  Cette fois-ci, ils ont séjourné en République Dominicaine, à Samana.

 

Être conseillé pour mieux voyager

 

Pour mettre Nancy en confiance, elle se fait conseiller pour préparer chaque voyage. « Ma cousine est conseillère de voyage.  Selon ce qu’elle connaît de nous, elle nous présente des options de forfaits, des endroits à découvrir et on fait les choix. De cette façon, on est certain de toujours arriver dans un environnement familial accueillant », renchérit-elle.

 

Pendant que Jesse trippe sur les buffets qu’il peut déguster à n’importe quelle heure de la journée ; que Maéva aime les petits bars à slush toutes sortes de couleurs ; que Chad est un gros baigneur et qu’il raffole des glissades d’eau ; que Raphaëlle aime jouer dans le sable ; que papa Jimmy apprécie les soupers qui présentent des repas différents qu’à l’habitude, avec des thématiques diverses, alors là, maman Nancy elle, peut apprécier l’abandon de responsabilités et observer sa famille profiter de la vie autrement.

 

Quand on lui demande s’il y a des désavantages pour elle à voyager avec des forfaits vacances tout inclus, elle cherche et cherche une réponse, pour conclure : « Non, tout y est toujours parfait pour moi.  Même qu’on a envisagé d’autres types de voyages, avec des escales et en louant des maisons.  Ça me semble super intéressant, mais Raphaëlle est trop petite encore.  Et quand j’entends les gens qui aiment voyager sans vraiment savoir où ils dormiront chaque soir, je sais qu’avec ma personnalité et mon insécurité, je ne serais pas game de le faire ».

 

Malgré sa peur indomptable des avions, Nancy et toute la famille partiront vers le Mexique,  à Playa Del Carmen, en février prochain !  Bon voyage ! 

 

 


Texte: Anny Champoux

Photo: Gracieuseté de Nancy Labelle