06/01/2020 – Les commissaires de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse seront à Saint-Jérôme le 21 janvier 2020 dans le but de donner la parole aux citoyens et aux professionnels œuvrant au quotidien auprès des jeunes.

 

Le forum est une activité de discussion qui s’adresse à tous les citoyens et professionnels intéressés à contribuer au débat. Chaque forum sera une occasion de dialoguer dans un espace de confiance et convivial, sur la base de questions de consultation prédéfinies, à travers des échanges en petits groupes et des discussions en plénière.

 

Deux activités se tiendront simultanément à Saint-Jérôme

 

  • Un forum dédié aux citoyens

Parents, jeunes adultes ayant côtoyé ou non la DPJ, familles d’accueil et citoyens de tous les horizons : vous vous sentez interpellés par le sujet et souhaitez participer à la réflexion? Ces forums sont pour vous!

Mardi 21 janvier de 18h à 21h à l’hôtel Best Western à Saint-Jérôme.

S’inscrire

 

  • Un forum dédié aux professionnels

Vous travaillez étroitement au quotidien avec les jeunes, dans les domaines de la santé, des services sociaux, de l’éducation, de la petite enfance, de la justice, de la sécurité publique ou encore au sein d’organismes communautaires? Vous souhaitez discuter plus en profondeur de votre réalité quotidienne? Ces forums sont pour vous!

Mardi 21 janvier de 18h30 à 21h30 à l’hôtel Best Western à Saint-Jérôme

S’inscrire

 

Consultez le calendrier complet de la tournée des commissaires au Québec par ICI

 

À propos de la Commission

 

La mise sur pied de la Commission vise à entamer une grande réflexion portant non seulement sur les services de protection de la jeunesse au Québec, mais également sur la loi qui l’encadre, le rôle des tribunaux, les services sociaux et les services offerts par les partenaires des différents milieux.

Le mandat de la Commission consiste à réaliser une analyse globale des dispositifs de protection de la jeunesse, dans les différents réseaux d’intervention concernés, de manière à identifier les enjeux et les obstacles et à formuler des recommandations sur les améliorations à apporter. Dans l’exécution de son mandat, la Commission sera totalement indépendante du gouvernement. Il est prévu que ses travaux s’échelonnent sur une période de dix-huit mois.

Un rapport comprenant des constats, une analyse et des recommandations sera remis au gouvernement au plus tard le 30 novembre 2020.