18/03/2020  – Vous comptez-vous parmi les centaines de chanceuses et chanceux qui connaissent Re-Nez ?  Vous savez, c’est lui qui, depuis belle lurette, fait découvrir et apprécier la lecture avec Circulitout, en racontant des histoires abracadabrantes avec son chapeau de magicien.  Eh bien, voyez-vous, par les temps qui courent, Re-Nez doit lui aussi s’isoler, comme nous tous, pour éviter d’attraper le virus qui se propage.  Ce qui ne l’empêche pas de faire plein de choses avec sa famille !  Et quand il est chez lui, Re-Nez devient René.

 

« Comme tout le monde, cette nouvelle vie me semble un peu irréelle », lance d’entrée de jeu René, qui, avec sa conjointe Marie-Claude et son fils Mathis, âgé de 12 ans, se sont rapidement adaptés en mettant en place une routine familiale, depuis la fermeture des écoles. « Même si je n’aime pas la routine habituellement, en ce moment, ça crée pour nous un semblant de réalité.  Ça donne du sens à tous ces changements que l’on vit.  Pour d’autres personnes, la routine peut être importante pour créer un sentiment de sécurité », souligne-t-il.

 

La journée débute sans se presser.  Après le petit déjeuner, ils vont sur le site web Allo Prof pour pratiquer des matières académiques.  S’ensuit une période de dessin et d’activités de plein air.  « On dîne, on fait un peu de mathématiques à nouveau et des trucs qui sont sur la liste qu’on s’est faite, énumérant des choses qu’on avait le goût de faire depuis longtemps », explique René, qui se dit bien content d’avoir plus de temps pour être à ses chaudrons dans la cuisine !

 

Ensemble, ils ont aussi réaménagé la maison afin qu’elle soit plus pratique pour y pratiquer les activités qu’ils aiment.  « Mathis est sur un trip de dessiner.  On a donc choisi un mur au sous-sol pour qu’il puisse faire une fresque.  On a aussi installé un espace pour faire de l’exercice et de la musique.  On profite du plein air en faisant des batailles de balles de neige, en allant faire du ski de fond et marcher dans les grottes au Parc régional, puisqu’il n’y a personne », détaille René, qui a toujours été une personne remplie d’intérêts.

 

Soyez sans crainte !  Ce n’est pas parce que le Cal en bourg 0-5 ans a dû mettre sur la glace temporairement certaines activités que vous ne reverrez pas Re-Nez.  Il a des idées plein la tête pour continuer à être présent auprès des familles 0-5 ans de la région.

 

Restez à l’affût, sur la page Facebook du Cal en bourg 0-5 ans, pour ne rien manquer !

 


Texte: Anny Champoux