02/04/2020  – « Ça fait du bien à tout le monde de prendre du répit et cette nouvelle réalité que l’on vit peut avoir sembler comme une lune de miel durant les deux dernières semaines », mentionne d’entrée de jeu Émilie Godin, directrice générale du Centre de pédiatrie sociale Cœur des Laurentides situé à Ste-Agathe-des-Monts. « Toutefois, ce n’est pas évident pour les enfants qui sont brimés, pour un certain temps, de leurs droits à l’éducation et à l’ouverture sur le monde.  Idem pour leurs parents qui doivent les garder occupés au quotidien, tout en les stimulant intellectuellement et physiquement », ajoute Émilie qui est en mode réorganisation. Malgré l’isolement imposé, l’équipe du Centre s’assure d’offrir les services essentiels aux familles.

 

« Un service de soutien téléphonique accru a été mis en place afin de garder le lien avec nos familles et de leur assurer un accompagnement continu.  Nos intervenantes continueront de le faire tant que la situation ne sera pas revenue à la normale », souligne Émilie, précisant : « Déjà, on recommence à offrir les cliniques médicales par téléphone ou visioconférence.  Aussi, on fait des exceptions en ouvrant le centre pour effectuer les suivis médicaux auprès des bébés qui viennent de naître ».

 

Pas une raison pour s’empêcher de sourire

 

Les parents des enfants à besoins particuliers et ceux qui vivent une précarité financière peuvent s’essouffler plus vite.  L’important, selon Émilie, c’est de ne pas attendre pour demander de l’aide. « On sent déjà que l’anxiété augmente chez les parents et les enfants.  L’important c’est d’en parler, car ça libère.  Et nous sommes à l’écoute !  L’équipe de bénévoles du Centre est active et nous permet d’être plus nombreux à créer des liens avec des enfants et des parents qui en ont besoin », confirme-t-elle.

 

À la question, qu’as-tu le goût de partager avec nos lecteurs en ces temps de distanciation sociale, Émilie répond : « De rester positif ! On dirait qu’à force de se faire dire de faire attention de ne pas être en contact avec les autres, on commence à être suspicieux du monde.  Moi je dis qu’il importe de se réinventer dans notre contact avec l’autre.  Que ce n’est pas parce qu’on doit être à deux mètres de distance d’une personne qu’on doit s’empêcher de lui sourire ou de lui dire bonjour ! ».

 

Sachez que l’équipe Centre de pédiatrie sociale Cœur des Laurentides est toujours disponible par téléphone au 819-774-8574 , du lundi au vendredi, aux heures normales d’ouverture. Si vous devez les joindre en dehors des heures normales, on vous invite à laisser un message dans la boîte vocale. Les messages seront pris de façon régulière. 

 

 

Texte: Anny Champoux