21/05/2020 – Un soutien financier provenant du ministère de la Famille permettra au regroupement des partenaires de la petite enfance Cal en bourg 0-5 ans de poursuivre ses activités de mobilisation locale jusqu’en décembre 2020.

 

« Par ce geste, le ministère reconnaît qu’agir tôt auprès des tout-petits aide à prévenir des difficultés qui pourraient apparaître plus tard durant sa vie, comme le décrochage scolaire, la pauvreté ou les inégalités sociales et de santé », souligne Geneviève Allard, coordonnatrice du Cal en bourg 0-5 ans depuis plus de 10 ans.

 

Sauvé par la cloche

 

Bien connu par les familles de la MRC des Laurentides, notamment pour son Info-Famille et ses animations d’éveil à la lecture Circulitout, le Cal en bourg s’était fait à l’idée de devoir arrêter ses activités à la fin juin, étant donné que le soutien financier récurrent depuis 10 ans d’Avenir d’enfants se terminait et qu’aucune autre source de financement n’avait été confirmée.

 

C’est en février qu’une lueur d’espoir s’est mise à miroiter, alors que le ministère de la Famille a annoncé un soutien financier transitoire, considérant que l’engagement des regroupements de partenaires de la petite enfance au Québec devait être maintenu. Par cette aide financière, le ministère souhaite contribuer à la poursuite de l’action intersectorielle et permettre de réduire la vulnérabilité des enfants, particulièrement dans le contexte de crise sanitaire que nous vivons présentement.

 

Se projeter dans l’avenir

 

Puisqu’il a été diminué, le montant octroyé oblige les partenaires du Cal en bourg à faire des choix. « Après réflexion et discussion, les partenaires ont statué à l’unanimité que le Cal en bourg doit revenir à son rôle centre, d’être l’instance de concertation de la petite enfance dans la région. À cet égard, nous maintiendrons le poste de coordination, qui joue un rôle clé dans la mise en commun des partenaires 0-5 ans », informe Yann Pineault, directeur général du Carrefour jeunesse-emploi Laurentides, l’un des 13 partenaires du Cal en bourg et fiduciaire du Cal en bourg, jusqu’au 30 juin prochain.

 

Il passera ce rôle de fiduciaire au CPE Les Petits Manitous, situé à Mont-Tremblant. Karine Collelo en est la directrice générale : « Il faut garder en tête que ce financement est transitoire. Il nous donnera les moyens, de juillet à décembre, pour se projeter dans l’avenir et imaginer la suite du Cal en bourg. Tout ça en sachant que, dans le contexte actuel, il est difficile pour le gouvernement de se prononcer sur la disponibilité d’un budget pour 2021 ».

 


Le Cal en bourg 0-5 ans a pour mission de se concerter et se mobiliser afin que les acteurs du milieu (parents, intervenants, décideurs et autres membres de la communauté) collaborent pour favoriser le développement optimal de l’enfant de sa conception jusqu’à 5 ans.

 

Texte Anny Champoux

Photo: Dominic Bouffard